Le champignon – La truffe du désert

Ni végétaux ni animaux, les champignons constituent un groupe d’organismes comptant plus de 100 000 espèces. Contrairement aux végétaux, ils n’ont pas de chlorophylles (pigment vert photosynthétique) et ne peuvent donc pas fabriquer leur propre nourriture. Dans cet article nous parlerons de la truffe du Désert, un champignon comestible. © Article rédigé par Hinda Soliman pour le site CEES.fr

Quels sont les caractéristiques de cet aliment particulier et ses bienfaits nutritifs ?

Vérité Scientifique :

Attention, avant de commencer, il faut bien distinguer la truffe d’Europe et la truffe d’orient. Elles n’ont pas les mêmes conditions de vie et se différencient par leur forme. Notre sujet englobe uniquement la truffe blanche du Moyen-Orient, aussi communément appelé la truffe du désert.

L’origine de La Truffe du désert

Depuis l’Antiquité, la Truffe est à l’honneur. Les Grecs et les Romains la vénéraient pour ses qualités aphrodisiaques. On pensait même que ce champignon se formait sous l’impact du tonnerre et des éclairs. Évoqué dans les récits de voyage d’Ibn Battuta au XIVe siècle, on le trouve aujourd’hui en abondance en Tunisie, au Maroc, en Algérie et en Europe.

La truffe du désert (ou truffe des sable), aussi appelée le Terfès, est un champignon qui pousse dans le désert d’une façon saisonnière à une profondeur de 5 à 15 cm et ce, après la chute des pluies. Fruit de circonstances météo exceptionnelles, ce champignon se récolte généralement entre février et avril. Il est considéré comme une délicieuse nourriture notamment dans les pays du golfe et son poids varie de 30 à 300 gr. Son goût ressemble à la viande avec une surface lisse et une couleur variable blanche ou noire.

La truffe correspond à l’organe de reproduction d’un Ascomycète, c’est-à-dire à un ascocarpe (« fruit à asques »). Il s’agit botaniquement de l’ascocarpe d’un ascomycète hypogé, c’est-à-dire de la fructification d’un champignon mycorhize du genre terfès1

Comme toutes les mycorhizes, ces champignons ne peuvent vivre qu’en association avec une plante avec laquelle ils développent une symbiose sur ses racines. La Truffe pousse donc comme une pomme de terre près des racines des grands arbres désertiques. Pas de plante hôte, pas de truffe !2

A noter que la truffe du désert n’est pas une truffe à proprement parler, puisque seules les variétés de «tuber», comme la fameuse truffe noire du Périgord ou la truffe blanche d’Alba, ont droit à cette appellation. De même, le prix n’est pas le même. Alors que l’on pourra trouver des terfès pour une somme raisonnable, le prix de la vraie truffe blanche se comptera plutôt en milliers de Dinars !

Il n’y a pas de terfès toxique. Ce champignon du désert se déguste comme un légume, au même titre que les navets ou les carottes.

Les bienfaits de la truffe blanche3, 4

La truffe aurait des bienfaits cutanés.

  • Riche en antioxydant, il aurait des effets antivieillissement
  • Elle a un effet botox, antirides et antitache (bloque l’action de la mélanine)
  • Elle est aussi conseillée pour ses vertus aux personnes souffrant d’anémie et d’affaiblissement général
  • Elle est recommandée pour les rhumatismes
  • De même, elle est un traitement du trachome car il limite la formation des lymphocytes dans la conjonctive
  • Et son jus est un remède pour les mal des yeux dont il améliore la vision5

Composition de la Truffe3

Les études de la truffe blanches du désert ont démontré que la composition du champignon est comme suit :

  • 75 % d’eau
  • 9% de protéines
  • 15% d’hydrate de carbone
  • 1% de lipide

Les vitamines et minéraux de la truffe

  • Protides – vitamine A et E
  • Calcium – Fer –  Phosphore – Potassium –  Sodium – Chlore  – Souffre
  • Oxygène et hydrogène

Aspect Miraculeux

Le Prophète (Paix et Salut sur Lui) a dit﴾ La kam’a (un des noms de la truffe blanche) est une sorte de manne (nourriture miraculeuse envoyée aux enfants d’Israël dans le désert, en ce sens que cela vient sans être cultivé) et son suc est un remède pour les yeux﴿ rapporté par Al-Bokhari et Moslim

Le Prophète (Prière et bénédiction sur lui), a affirmé que l’eau du champignon est un remède pour certaines maladies des yeux et ceux à une époque où les facilités scientifiques permettant une telle confirmation faisaient défaut.

Puis vint la médecine moderne avec ses énormes moyens pour confirmer la justesse de ce que le Prophète a établi il y a 14 siècles. Il y a de nombreuses études qui ont appuyé ce phénomène thérapeutique. Ainsi, cette vérité scientifique dictée par les paroles du Prophète, est-elle clarifiée, ce qui n’était pas à la portée de quiconque il y a bien 14 siècles. Allah (Exalté soit-il) à dit : « Le Prophète ne parle pas comme il le veut. C’est plutôt des révélations qu’Allah lui communique ».

2018-09-24T13:55:23+01:00